Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Un nouveau pub est ouvert dans Bellechasse!

C'est le 7 novembre dernier que s'est déroulée, dans les locaux magnifiquement métamorphosés de l'ancienne Caisse populaire de Buckland, l'inauguration officielle de la « Mirobrasserie de Bellechasse » et de son resto-bar le « Pub de La Contrée ».

L'équipe des membres fondateurs, composée de Gabriel Paquet, Johanne Marceau, Diane Bélanger, David Carruthers, Gaston Jenkins, Jacques Paquet, Danielle Mercier, Stéphane Fillion et Anabelle Goupil, peut se consacrer à « brasser » des affaires, mais surtout à brasser de la bière pour la faire découvrir et déguster à la population locale et environnante, en plus des connaisseurs, touristes et amateurs du dimanche.

Pour se désaltérer, pas moins de six bières distinctives seront offertes. Déjà un bel éventail pour marquer l'ouverture. Des bières de dégustation rafraîchissantes que pourra goûter la future clientèle.

Principalement des lagers, c'est-à-dire des bières fermentées à basse température qui demandent une garde minimale de huit semaines. La Bellechasse fruitée sucrée pour le grand public. La Bock de St-Nazaire, une Allemande au goût de caramel grillé en bouche. La Braggot de St-Philémon, cristalline comme ses habitants, aux arômes de miel. La Lager de St-Léon, à saveur de maïs et couleur de paille comme les champs de ce village agricole. La double belge de Buckland, une bière apaisante comme un bon café aux notes d'orange, de torréfaction et de banane. Et la petite dernière, la St-Malachie, une irlandaise... ça dit tout. Des bières identitaires. Pourquoi pas une par village! Ça mijote déjà dans la tête de Gabriel et ses complices.

Le développement de ce projet a nécessité des investissements de près de 300 000 $. Le CLD de Bellechasse, via ses différents fonds, a injecté pas moins de 75 000 $ pour la réalisation de ce projet. Pour Alain Vallières, directeur général du CLD, cette ouverture, après plus d'une année de travail, démontre le courage et la volonté d'une équipe de jeunes entrepreneurs « collectifs » d'aller au bout de leur rêve. Il affirme « les différents acteurs socioéconomiques du territoire de la MRC de Bellechasse se sont mobilisés autour du projet de la microbrasserie. C'est un bel exemple de collaboration et de partenariat intersectoriel. » De son côté, Éric Martel, agent de développement au CLD qui les a accompagnés, soutenus et conseillés tout au long du processus, mentionne « l'engagement des promoteurs et la qualité de leur projet étaient remarquables. » Il poursuit « l'ampleur du projet est impressionnante pour une municipalité rurale.» Pour M. Martel, il est permis de croire que l'impact de cette microbrasserie sera important.

Pour sa part, Marie-Claire Larose, directrice générale à la SADC Bellechasse-Etchemins est fière d'avoir contribué à la naissance de la Microbrasserie de Bellechasse et du Pub de La Contrée, première entreprise à voir le jour dans le cadre de la Contrée en Montagnes dans Bellechasse. « Nous saluons l'arrivée de ce groupe de jeunes entrepreneurs dont l'audace donne le goût de brasser la cage des municipalités environnantes. Nous souhaitons ardemment que les projets de ce genre se multiplient au sein de cette magnifique Contrée », de souligner Mme Larose.

Et pour la mairesse de Buckland, Juliette Laflamme, toujours assise sur son petit nuage depuis que sa communauté et ses trois autres complices de « La Contrée en Montagnes dans Bellechasse », Saint-Philémon, Saint-Nazaire et Saint-Léon, aient remporté, il y a, à peine un mois, le prestigieux prix leadership décerné par leurs pairs de la FQM, l'ouverture de la microbrasserie est une véritable « ode ».

Une ode à la persévérance, à la résilience. Une ode aux vainqueurs des petits villages ruraux qui se prennent en main. Une ode à la passion, à la fierté. Une ode à la jeunesse qui doit réinvestir les villages. Quoi dire de plus...

Une p'tite bière avec ça!

Toutes les actualités & reportages