Reportages & articles

Vous êtes ici

      • L'avenir des organismes de promotion de la destination: l'idée du parapluie

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

L'avenir des organismes de promotion de la destination: l'idée du parapluie

Troy Thompson est un consultant et un conférencier américain qui s'intéresse depuis un bon moment à l'avenir des DMO (Destination marketing organisation). D'accord ou pas avec ses constats, je dois avouer qu'il propose de bonne discussions!

Pour tous ceux et celles qui s'intéressent à l'avenir des Associations touristiques et sectorielles, aux offices de tourisme et autres partenaires de promotion de la destination, le blogue de Troy Thompson mérite que l'on s'y attarde. Les textes sont généralement courts et cinglants. Francs...avec des prises de position qui vont souvent à l'encontre des pensées et clichés véhiculés. 

J'adore. Même si je ne suis pas toujours d'accord. Ce n'est pas l'objectif de l'être non plus.

Dans cet article, Troy s'intéresse à la fameuse boucle décisionnelle et traditionnelle du client touristique:

RÊVER - PLANIFIER - RÉSERVER - CONSOMMER - PARTAGER 

Selon lui, alors qu'actuellement plus de 110 sources d'informations différentes, plus de 80 contacts humains et près de 67 marques ou entreprises différentes interragissent avec le client dans ce cycle...il convient de revoir cette perception simpliste du tunnel de conversion vers l'expérience touristique parfaite. 

Les textes de Troy sont en anglais mais simples et imagés. Ils en valent la peine:)

Extrait - TURN THE UMBRELLA UPSIDE DOWN
Troy Thompson 

«Only the DMO can claim expertise across the entire tourism experience, because only the DMO can observe the entire tourism experience. This is where we flip the umbrella upside down. And this is where the future DMO finds relevancyBy focusing on a strategy of support and a clear understanding of the entire tourism experience, the future DMO can reestablish a valued and relevant role within the tourism community. Beyond basic visitation numbers and demographic statistics, the future DMO will know the transportation patterns of tourists who arrive at the airport...and can recommend service enhancements to improve the experience.

The future DMO does not need to market, manage or maintain. The future DMO needs to support the tourism experience by flipping the umbrella upside down.»

À suivre sur son blogue!

Thanks Troy !

Philippe Caron
Directeur - Développement des affaires et service aux membres
Tourisme Chaudière-Appalaches

Toutes les actualités & reportages