Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Cette semaine dans nos villages : Saint-Léon-de-Standon!

Bienvenue à Saint-Léon-de-Standon!

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Saint-Léon-de-Standon!

Secteur touristique: Bellechasse

Population : 1 162

Les Fleurons du Québec : 2 Fleurons

Saint-Léon-de-Standon, surnommée «petite Suisse», offre des paysages de montagnes grandioses et ses activités comblent les amateurs de plein air. Les «Sentiers de Standon» s'étendent sur près de 30 km aménagés sur cinq sites différents. Les différents parcours, réservés uniquement aux marcheurs, conduisent à des sommets panoramiques et à des belvédères époustouflants. Le Geocaching est aussi à l'honneur (GPS disponible en location). Pour découvrir des lieux paisibles et magiques, le circuit canot «Le Beauchemin» vous propose une randonnée de 1 h 30 ou de 3 h. La passion des Standonniens pour l'horticulture s'exprime par de magnifiques aménagements paysagers dans le village et un peu partout dans les rangs. «Mémoires vivantes» vous fera revivre la vie d'autrefois dans la municipalité en visionnant des enregistrements et en visitant l'espace musée au sous-sol de notre plus bel édifice patrimonial, l'église. «Saint-Léon-de-Standon» vous en mettra plein la vue.

Principaux attraits:

Un peu d'histoire...

L'histoire de Saint-Léon-de-Standon se confond à celle de Saint-Malachie puisque, de 1823 à 1871, Saint-Léon faisait partie intégrante de cette paroisse colonisée par les immigrants écossais et irlandais. Les charmes de ce village sont souvent décrits dans les termes les plus flatteurs et pour cause : les monts verdoyants qui le surplombent, les champs au relief ondulé qui dévalent de la montagne et les gracieux méandres, où coule paresseusement la rivière Etchemin sont à couper le souffle.

Dès le début du XIXe siècle, Gilbert (1786-1876) et William Henderson (1783-?) s'installent dans la partie est du canton de Frampton qui allait devenir Saint-Léon-de-Standon. Toutefois, Stanislas Drapeau signale, en 1863, qu'il s'agit d'une nouvelle paroisse et précise que la chapelle de Saint-Léon est construite dans la concession appelée Maryville. Rattaché à Saint-Malachie, au nord-ouest, de 1823 à 1871, l'endroit acquiert son autonomie avec la création de la paroisse en 1871, bientôt suivie de la municipalité de paroisse de même nom en 1872. 

L'appellation choisie, anciennement abrégée souvent en Saint-Léon, se veut un hommage à l'abbé Louis-François-Léon Rousseau (1831-1898), premier curé de Saint-Malachie et curé de Montmagny, qui apporte son aide lors de la fondation de la paroisse. L'ajout de l'élément Standon, qui identifie le bureau de poste ouvert en 1855, marque l'inclusion de cet espace dans le canton de Standon, proclamé en 1831.

En 1830. la population de Standon comprend 12 âmes, mais vers 1855, de nombreuses familles canadiennes françaises viennent s'établir dans ce canton. La première chapelle est construite en 1858 sur un terrain donné par Jean-Baptiste Nadeau. Environ 10 ans plus tard, la chapelle est déplacée sur les bords de la rivière Etchemin. En 1878, on érige une église, là où elle se trouve présentement. On utilise le bois de l'ancienne chapelle pour la construction du premier presbytère, dans les années 1890. Le style de l'architecture démontre le goût artistique du Révérend Gouin. Cet édifice servira jusqu'en 1958; il sera alors vendu et déménagé au 99, rue Saint-Pierre, pour faire place à un nouveau presbytère.

La rivière a longtemps servi au transport des billots qui y flottaient jusqu'au moulin de Saint-Romuald. Comme la rivière possède un débit irrégulier, alternant inondation et sécheresse, un barrage avait été construit sur la rivière Etchemin, à la jonction du Ruisseau à l'Eau Chaude, pour maintenir une réserve d'eau et ainsi faciliter la drave.

Sur cette même rivière, La Saucette, utilisée autrefois comme plage, est accessible par le rang St-François sud. Elle doit son nom au fait que les gens devaient se mouiller en traversant la rivière à cet endroit pour se rendre au village. 

Aujourd'hui, l'agriculture et l'élevage occupent une place importante dans la vie de cette localité. Outre les activités agricoles et forestières, des carrières et sablières, la municipalité compte déjà sur 75 entreprises de toutes dimensions.

Pour en savoir plus sur l'histoire de Saint-Léon-de-Standon, nous vous invitons à visiter le site web des "Espaces mémoires vivantes"www.museemvstandon.jimdo.com 

Bonne visite à Saint-Léon!

Sarah Moore

Conseillère en communications

 

Toutes les actualités & reportages