Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Cette semaine dans nos villages : Sainte-Camille-de-Lellis

Bienvenue à Sainte-Camille-de-Lellis!

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Sainte-Camille-de-Lellis

Secteur touristique: Les Etchemins

Population : 893

Les Fleurons du Québec : 3 Fleurons

Sainte-Camille-de-Lellis est une petite municipalité de 900 habitants située à une heure et demie au sud-est de Québec et bordant la frontière du Maine. Située sur un plateau des Appalaches, à plus de 1200 pieds d'altitude, vous pourrez y découvrir l'une des plus belles mosaïques agroforestières de la province. Bien que majoritairement boisée, avec la présence de forêts publiques sur près de 40% du teritoire, on note la présence de quelques belles fermes et érablières dans la partie habitée du territoire. À l'automne, la municipalité se transforme en un merveilleux territoire de chasse avec 292 kilomètres carrés de forêts giboyeuses qui font le bonheur de tous les amateurs.

Activités

La municipalité de Saint-Camille offre aux visiteurs de nombreux sites d'intérêt. La rivière Daaquam comble les amateurs de pêche et de plein air (canoé, kayak, chaloupe). Le chemin d'accès aux ressources, un territoire sauvage, où vous pourrez trouver toute la tranquillité souhaitée. Vous avez la possibilité, entre autres, d'y pratiquer le vélo, la randonnée pédestre, la randonnée en véhicule tout-terrain, la cueillette des petits fruits qui font le régal de tous. De nombreux trésors vous attendent à chaque tournant : chevreuils, orignaux, petits gibiers, une flore impressionnante : sabot de la vierge, rhododendron sauvage, ail des bois, différentes variétés de champignons.

Un petit jardin privé que vous pouvez visiter sur demande, que ce soit pour une séance de photos différentes et exceptionnelles ou tout simplement pour admirer la grande variété de vivaces qui s'y trouvent. Pour pendre rendez-vous, contacter M. Renald Poulin au (418) 595-2336.

Une église de brique rouge et son petit parc, un attrait de plus pour les visiteurs de Saint-Camille.

Enfin, le village compte de très belles maisons anciennes, dont un vieux couvent, un ancien presbytère ainsi que de vieilles demeures authentiques, dont quelques-unes sont centenaires.

Un peu d'histoire: 

À la découverte d'un nouveau territoire.

Des colons avaient déjà pris racine à Sainte-Justine et à Saint-Magloire quand certains d'entre eux décidèrent d'aller encore plus loin dans l'exploration du territoire. Dès 1885, ils s'établirent à la hauteur de Saint-Camille, sur le chemin Mailloux qu'on appelle aujourd'hui La Grande Ligne.

Saint-Camille fut fondée par l'extension des paroisses voisines de Sainte-Justine et de Saint-Magloire. Les premiers colons devant se rendre dans ces paroisses pour leurs dévotions décidèrent en 1896, d'adresser une requête à Monseigneur Bégin lui demandant de délimiter le territoire de la paroisse. Ce fut fait en 1898 mais non sans difficultés. Le choix de l'emplacement de l'église, par exemple, créa la discorde pendant plusieurs mois : tout le monde la voulait dans sa cour mais personne n'eut gain de cause et c'est sur un lot en pleine forêt que les autorités ecclésiastiques arrêtèrent leur choix pour l'emplacement de nouveau temple. L'érection canonique eut finalement lieu en 1903 et l'année suivante Saint-Camille devint municipalité.

Au début ce sont des étrangers, Anglais et Écossais, qui tiraient profit de cette forêt généreuse et qui donnaient de l'emploi aux colons. Mal rémunérés, ils vivaient pauvrement, mais grâce à une forêt giboyeuse ils étaient bien nourris.

Saint-Camille dans ses meilleures années comptait des familles nombreuses et l'économie fonctionnait au rythme des moulins à scie et des terres de culture.

Malheureusement, une grande partie du patrimoine bâti du village fut ravagée par un incendie en 1925. C'est donc, avant tout, son patrimoine naturel que notre localité a su mettre en valeur au fil des ans.

Alerte générale ! On a vu des flammes s'échapper d'un hangar à marchandises. Un vent d'ouest violent étant de la partie, le feu se propage à une vitesse d'enfer. Le manque d'eau rend le travail de défense inutile. Les témoins sont impuissants devant un tel brasier. Les dommages sont énormes, l'église et une grande partie du village seront incendiés. Que d'efforts collectifs envolés en fumée !

Occupant le même site, l'église actuelle de Saint-Camille fut bénie trois ans plus tard.

Il est bon de souligner également l'apport des soeurs du Bon Pasteur qui ont contribué à l'éducation par l'érection d'un premier couvent vers 1913. L'immeuble existe toujours et est situé au 110, rue Principale.

Activités à venir

Festi-Quad
Du 22 au 23 juin 2013
Fin de semaine d'activités, drags de 4-roues, courses dans la boue, Méga randonnée à 4-roues. Soirées sous la tente, animation musique avec orchestre.

Bonne visite!

Sarah Moore

 

Toutes les actualités & reportages