Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Tourisme Sainte-Marie a accueilli plus d'autobus adultes et scolaires qu'en 2010.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Tourisme Sainte-Marie a accueilli plus d'autobus adultes et scolaires qu'en 2010.

La Maison J.-A. Vachon a subi une augmentation de 32% par rapport à 2010 et de 20% par rapport aux 5 dernières années. Les visites de groupe ont augmenté de 174% par rapport à 2010 et de 110% par rapport aux 5 dernières années.

Tourisme Sainte-Marie a accueilli plus d'autobus adultes et scolaires qu'en 2010.

La Maison J.-A. Vachon a subi une augmentation de 32% par rapport à 2010 et de 20% par rapport aux 5 dernières années. Les visites de groupe ont augmenté de 174% par rapport à 2010 et de 110% par rapport aux 5 dernières années. La Maison J.-A. Vachon est encore et reste un produit d'appel très fort pour la Beauce. L'année prochaine, cela fera 20 ans que la Maison J.-A. Vachon a ouvert ses portes à titre de centre d'interprétation et malgré l'arrêt des visites de l'usine en 2004, elle est demeurée un attrait important aux yeux des visiteurs.

Il en a été de même pour le Musée de l'aviation, où une augmentation de 67% a été enregistrée sur près de 6 mois d'opération par rapport à 2010. Notons que le musée a opéré sur une période écourtée, dû à l'ouverture dans leurs nouvelles installations. C'est une augmentation de 200% par rapport à 2010 pour les visites de groupe. Cela démontre un intérêt accru pour ce nouvel attrait qui rend hommage à nos pionniers de l'aviation civile.

Quant à l'Économusée Le Forgeron d'Or, son déménagement dans un nouveau local beaucoup plus grand lui permet dorénavant d'accueillir à l'intérieur de ses murs un groupe de 50 personnes, soit l'équivalent d'un autobus. Richard Grenier indique que «Nous avons eu une très belle augmentation en 2011» et il compte bien en accueillir tout autant en 2012.

Selon son président, Robert Marcoux, l'année a été un peu plus difficile pour La Maison Pierre-Lacroix, dû aux travaux routiers « L'année 2011 a été moins bonne que les précédentes, le pont de la rivière Chassé a fait détourner la circulation». Il reste que la Maison Pierre-Lacroix reste dans les itinéraires des visites de groupe avec une augmentation de 80% par rapport à 2010.

Du côté de l'Élevage de cerfs rouges Clément Labrecque, Nathalie LeBlanc indique que « L'achalandage pour les visites guidées a été moins fort que 2010 parce que 2011, a plutôt été, pour nous, une année de sorties en kiosque, un peu partout au Québec, dans des festivals agroalimentaires, donc le côté touristique a été mis un peu de côté. » Ces sorties se sont soldées par une augmentation considérable des ventes de viande et de produits transformés, rapporte-t-elle. Elle ajoute que « depuis quelques années, les ventes augmentent de plus en plus et on grossit notre troupeau d'une dizaine de bêtes et plus par année. L'année 2012 sera aussi une année plus axée sur la vente et les sorties en kiosque. Nous avons déjà débuté depuis la fin de semaine dernière à Québec au salon de S.A.A.C., et en fin de semaine prochaine c'est Montréal et ça continue. » Dorénavant, pour visiter les lieux, un minimum de 10 personnes et une réservation sont requis. C'est un attrait qui charme toujours les visiteurs de groupe de par la passion que dégagent Clément Labrecque et Nathalie LeBlanc de leurs produits uniques.

Le Festival Couleurs du monde n'a pas échappé à la remontée, comme le mentionne Richard Savoie, directeur général, « Le Festival Couleurs du monde a observé une augmentation de son achalandage et les festivaliers apprécient beaucoup la nouvelle tendance de la programmation artistique ». Il rappelle que « plusieurs belles surprises les attendent dans la prochaine édition ».

Il faut ajouter à cela, le service de guide local gratuit qu'offre Tourisme Sainte-Marie aux groupes qui rendent visite à nos sites touristiques; ce service dessert non seulement Sainte-Marie, mais également la Beauce. Il a pour premier objectif de relater la richesse de notre histoire et de notre patrimoine tout au long du déplacement des visiteurs, afin de leur donner le goût de revenir nous visiter. Et comme autre objectif, de réduire le temps de recherche de la route à emprunter pour respecter les heures de visites, car depuis le 1er janvier 2007, le gouvernement a mis en vigueur le Règlement sur les heures de conduite de services des conducteurs de véhicules utilitaires et cela a réduit le temps dont disposent les chauffeurs d'autobus dans leur déplacement. C'est aussi un atout pour rejoindre des agences de voyages et leur permettre d'offrir un produit personnalisé à leur clientèle; pour reprendre les paroles d'Anne Montminy de Club Voyages Select de Lévis « Le service de guide local gratuit est la base de mon forfait ».

Toutes les actualités & reportages