Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Le 23e Carrefour mondial de l'accordéon dévoile sa programmation!

Parler de diversité et de virtuosité est devenue la règle pour les organisateurs du Carrefour mondial de l'accordéon. C'est à cette même enseigne que loge l'excellente programmation 2011 de l'évènement magnymontois qui aura lieu du 1 au 5 septembre.

Parler de diversité et de virtuosité est devenue  la règle pour les organisateurs du Carrefour mondial de l'accordéon. C'est à cette même enseigne que loge l'excellente programmation 2011 de l'évènement magnymontois qui aura lieu du 1er au 5 septembre prochain.

Accordéons piano, diatonique, chromatique, bayan, trikitixa (diatonique basque) chemnitzer débarquent à Montmagny au bras d'interprètes surdoués pour vibrer au son des musiques traditionnelles basque, bretonne, catalane, française, portugaise, québécoise, scandinave, terre-neuvienne et autres musiques métissées nées de rencontres surprenantes. À cela s'ajoutent des sonorités jazz, folk, classique et cajun, de la musette, des musiques populaires d'Italie, des États-Unis, de la France... Va pour la diversité.

Au chapitre de la virtuosité, le directeur artistique, Raynald Ouellet, n'a pas abaissé la barre, loin de là. À preuve, le détenteur de la coupe du monde 2010 d'accordéon électronique, Cory Pesaturo (États-Unis), sera de la partie, accompagné au violon par Yasmine Azaiez, brillante interprète originaire de Tunisie. De même, le duo français Syrius est à surveiller avec Julien Gonzalez à l'accordéon (coupe du monde toutes catégories en 2009) et Cyril Carbonne à la clarinette. Les deux jeunes interprètes préparent un répertoire allant de la musique baroque au tango en passant par le musette et les compositeurs classiques.   

Des incontournables? Il y en a plus de 75 au programme, répartis au sein d'une trentaine de formations différentes. Mais soulignons tout de même le passage à Montmagny de Brian Erickson, l'un des seuls musiciens au monde à mettre le chemnitzer, un type de concertina, au profit du jazz. Autre détour obligé : Les Titis parisiens, un duo mettant à l'honneur l'accordéon diatonique et la chanson française des années 1920. Enfin, notons la présence d'un duo de musique traditionnelle suédoise, Les Lisas. Il y a en effet plusieurs années que les spectateurs du Carrefour ont eu droit à ce type de sonorités.

En sommes, avec neuf sites investis par la musique dont une troisième et nouvelle scène extérieure au centre-ville de Montmagny, 17 concerts en salle, deux soirées dansantes et une multitude de spectacles en plein air, le Carrefour mondial de l'accordéon demeure fidèle à la tradition qu'il s'est imposée, c'est-à-dire, surprendre chaque année.  

Toutes les actualités & reportages