Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Les oies blanches: un spectacle à ne pas manquer

Au printemps comme à l'automne, Chaudière-Appalaches est le point de rendez-vous de centaines de milliers d'oies sauvages qui offrent aux observateurs un spectacle à la fois unique et mystérieux.

Les Grandes Oies des neiges de passage dans la région suivent le corridor migratoire de l'Atlantique, une autoroute aérienne qui les mène jusque sur les rives du Saint-Laurent. Elles forment une population qu'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde. La population actuelle de la Grande Oie des neiges a été estimée entre 755 500 et 874 000 oies lors du recensement du Service canadien de la faune au printemps 2005. Le secret de ce rassemblement se cache dans les battures. C'est sur cette étendue de vase que les oies viennent séjourner deux fois par année puisqu'elles y trouvent de la nourriture en abondance. La batture, c'est la partie du rivage située entre les marées basses et les marées hautes. La région de la Côte-du-Sud est d'autant plus choyée, car c'est dans ce secteur que les plus fortes marées sont enregistrées le long du Saint-Laurent. À Montmagny, les plus grandes marées peuvent atteindre 6,5 mètres.

Toutes les actualités & reportages