Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Patricia, raconte-nous une histoire : nos hôtels chics et populaires!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Patricia, raconte-nous une histoire : nos hôtels chics et populaires!

Un clin d'œil à quelques hôtels, aujourd'hui disparus, qui ont attiré et accueilli des visiteurs dans la région.

 

 

«  A deux pas du terminus du Grand Tronc, l'hôtel Tofield's Victoria était un des plus achalandés et des plus reconnus » à Lévis et à Québec. Cette photo fut prise lors de l'inauguration en 1867 et on peut encore voir cet édifice à proximité du Parcours des Anses à Lévis. (2) Photo : W. Notman, MBAC

Situé à proximité du Lac Aylmer et du chemin de fer du Quebec Central Railway, l'Hôtel Disraeli attire les visiteurs et les voyageurs en déplacement entre La Beauce, Thetford Mines et les Cantons-de-l'Est. « Mais ce jour-là, l'hôtel sert de lieu de rassemblement pour une parade à travers les rues de la ville. » (2) Photo : L.J. Lavoie ANQ. (1)

Bien situé au sud de Saint-Georges, sur la route reliant le Maine et la Beauce, l'Arnold Lodge ouvre en 1948. Le bâtiment avait été construit et utilisé comme bureau par la compagnie John Breakey Ldt, exploitant forestier. L'hôtel deviendra ensuite l'Auberge Motel Benedict Arnold, qui  sera vendu en 2009 et transformé en centre de formation par l'École d'entrepreneurship de Beauce . Photo :P-E-Povost, Ville de Saint-Georges. (3)

Pour découvrir  d'autres pages de l'histoire régionale, planifiez votre visite de la région et choisissez parmi un vaste choix d'hébergement de qualité.

Patricia Côté, coordonnatrice à l'accueil et à l'information

Références :

  1. 1.        Lévis, au passage du temps, David Gagné, Éditions GID
  2. 2.        L'Amiante, un sol à découvrir , Marco Gilbert, Éditions Gid
  3. 3.        Saint-Georges, une force de caractère , Pierre C.Poulin,  Éditions Gid
Toutes les actualités & reportages