Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Chronique Coup de coeur des préposé (es) : Deux filles à vélo dans Bellechasse!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Chronique Coup de coeur des préposé (es) : Deux filles à vélo dans Bellechasse!

Depuis un an, le vélo fait partie de mon quotidien étant donné qu'il s'agit de mon moyen de transport pour me rendre au travail.

Lorsque j'ai commencé à me déplacer à vélo, j'ai été charmée par la qualité et la diversité des pistes cyclables que nous offre la région de Chaudière-Appalaches. Les visiteurs semblent du même avis, car nous avons plusieurs demandes sur les pistes cyclables de notre belle région. C'est pourquoi ma collègue Patricia et moi avons décidé de nous aventurer sur l'une des plus belles pistes cyclables de Chaudière-Appalaches : la Cycloroute de Bellechasse.

À Saint-Henri, le premier stationnement est très simple à trouver et offre tous les aménagements nécessaires aux cyclistes : tables à pique-nique, toilettes et cartes de localisation. Certains stationnements disposent même des pompes à vélo ! Une fois en route, nous avons toutes deux été charmées par les paysages. De part et d'autre de la route, s'étendent des champs à perte de vue. Les panneaux annonçant les traverses de tracteurs et de vaches nous permettent de nous immerger réellement dans l‘atmosphère de la campagne et de décrocher de la ville.

Étant une habituée des pistes cyclables en ville, je croise régulièrement des feux de circulation, des viaducs ou des côtes. La cycloroute de Bellechasse est le paradis du cycliste. Elle présente une surface presque complètement plane et bien entretenue qui permet de faire de longues parties en dehors des routes passantes.  

Outre les paysages campagnards, la piste cyclable est également un bonheur pour les cyclistes de tous niveaux. Ma collègue Patricia, qui fait du vélo moins souvent, avait abordé la cycloroute comme un défi à relever. Pour une famille ou simplement pour passer un moment tranquille dans la nature, la cycloroute est l'endroit idéal, car, à mon avis, elle ne présente pas un niveau de difficulté élevé même si elle s'étire sur plusieurs dizaines de kilomètres. Ainsi, un cycliste plus expérimenté pourra tout à fait y trouver son compte sur ses 74 km.

En chemin, nous nous sommes arrêtés à plusieurs endroits et avons découverts plusieurs des attraits qu'offre Bellechasse. Ainsi, notre premier arrêt nous a amené au verger et vignoble Casa Breton où nous avons été accueillis chaleureusement par le propriétaire. Cet arrêt a magnifiquement débuté notre journée. Quoi de mieux en effet que de faire provision pour un p'tit verre de rosé à déguster en fin de randonnée ?

Par la suite, nous avons visité la maison du Docteur Chabot, un véritable trésor caché. Cette maison ancestrale a accueilli le cabinet d'un docteur ayant oeuvré avec passion auprès des familles de cette région et aujourd'hui encore ces familles peuvent témoigner du dévouement de ce docteur de campagne.

Toujours sur la route, nos vélos nous ont menés à la ferme Cassis et Mélisse, un autre petit coin de paradis. Comble du bonheur, nous sommes arrivées à l'heure du retour des champs des 80 chèvres ! Notre voyage s'est achevé au parc des chutes d'Armagh et Patricia et moi étions très fière de notre périple à vélo. Que vous ayez une journée ou deux, la Cycloroute de Bellechasse vous en mettra plein la vue. 

Ariane Kirouac (avec Patricia V.)

Toutes les actualités & reportages