Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

La vraie valeur ajoutée des médias sociaux en tourisme

Combien rapporte un «Fan» Facebook ? Quel est le retour sur l'investissement considérant le temps que j'y consacre et les dollars dépensés en promotion sur ces réseaux ? Si ces questions vous obsèdent...vous êtes peut-être en train de passer à côté!

Facebook, c'est un bouffe temps!

Ça coûte cher en temps et en argent!

C'est dangeureux lorsque quelqu'un se plaint de mon produit!

Cela n'amène pas de conversions ou d'achats sur mon site Web, encore moins dans mon entreprise!

Depuis 3 ans maintenant, Tourisme Chaudière-Appalaches est très présent sur Facebook. De nombreuses entreprises touristiques également. Alors que pour nous la notion de «retour sur l'investissement» est clair, il n'en est pas de même pour plusieurs. La performance et le calcul du retour sur l'investissement dépend évidemment de vos objectifs de départ. Ce sur quoi vous mesurez le SUCCÈS de vos actions sur Facebook. Lorsque vous faites un «post», que doit-il se passer pour que celui-ci soit un succès ? Et dans 3 mois ? Et dans 1 an ?

Est-ce que le succès doit nécessairement se chiffrer en vente directe ? 
Ce serait mal connaître l'outil et son utilité...si utilité il y a pour vous...

Je vous invite à lire l'article disponible au bas de la page et qui s'intéresse à la réelle valeur de Facebook pour une marque (ou une entreprise). 
Voici d'ailleurs une partie de sa conclusion...que je partage amplement! 

 

Thomas Gouritin
My Community Manager 

«Et si je disais il y a peu que le social marketing était mort c'est bien dans cette optique de remettre la relation avec le client au centre des préoccupations. Evidemment il est beaucoup plus simple de payer sa visibilité et de faire un calcul savant pour savoir combien vous rapporte un fan. Mais il est au moins aussi judicieux (je pense que vous avez compris mon point de vue sur la question) de s'intéresser réellement au média utilisé et à ses utilisateurs.

Evidemment ca ne conviendra pas aux marketers statisticiens et matheux qui veulent absolument un poste de recette en face d'un levier marketing, mais il va pourtant falloir s'y faire. Si il faut bien sûr faire du quantitatif sur des campagnes d'envergure le qualitatif doit être, à mon avis, au centre des metrics retenues pour l'étude d'une stratégie sur les réseaux sociaux.

Pour revenir à la question de départ le ROI est évidemment une priorité lorsque l'on investit du temps et de l'argent sur les média sociaux. Mais c'est la structure de ce ROI qui pourrait bien changer pour passer d'un outil purement comptable à quelque chose plutôt basé sur le sentiment et l'expérience. Dans l'idée c'est ce que beaucoup de professionnels prônent sans pourtant le mettre réellement en pratique une fois "dans le dur", c'est bien dommage... C'est en effet un juste milieu difficile à trouver et propre à chaque marque.»

Philippe Caron
Directeur - Développement des affaires et service aux membres
Tourisme Chaudière-Appalaches

Toutes les actualités & reportages