Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Tourisme : et si la pluie permettait de vendre finalement?

Souvent synonyme pour plusieurs de baisse d'achalandage et de mauvaise nouvelle, il n'en demeure pas moins qu'il y a un secteur d'activité qui ne dérougit pas les jours de pluie. Lequel ?


LEQUEL ?

Oui oui....INTERNET ! Plus spécifiquement le e-commerce et les achats en ligne.

C'est quoi le rapport Philippe avec le tourisme ?

Je ne cesse de répéter depuis quelques années que les entreprises touristiques n'exploitent pas assez le Web au bon moment.

Quels moments ? Entre 17h et 22h, le samedi et le dimanche en avant-midi et....les jours de pluie ! Durant la dernière saison estivale, il est devenu évident lors de l'analyse de la performance Web du site www.chaudiereappalaches.com qu'il nous fallait tabler davantage sur ces moments et développer des stratégies mieux définies pour saisir ces opportunités. 

Pour les jours de pluie: automatiser (ou manuellement:) des promotions ou des suggestions d'activités à faire en cas de pluie, profiter de la hausse du trafic à ces périodes pour pousser des offres de dernière minute, envoyer des infolettres ciblés, etc...

Je ne vous dévoilerai pas toutes les idées que nous concoctons mais...bref...s'il pleut, vous ne pouvez pas forcer les gens à sortir et à vous visiter. Surtout pour les activités extérieures. 
Cependant, les clients ne sont pas tous au centre commercial ou au cinéma. Beaucoup sont devant leur écran, leur couriel, leur iPhone ou leur Facebook...
Profitez de ces moments pour les rejoindre! Analysez leur comportement, leurs habitudes...

Extraits d'un article français intéressant sur le sujet:

Une étude réalisée par PriceMinister-Rakuten à partir des données de Météo-France 2012 révèle que l'e-commerce ne boude pas la pluie et les basses températures, bien au contraire, et surprend en montrant que le Nord et le Sud ne réagissent pas de la même manière aux éléments. 

Vous l'avez compris, la pluie elle affecte nettement plus les Marseillais qui se réfugient auprès de leur ordinateur ou de leur tablette, leur smartphone, et dépensent en moyenne 10% de budget en plus, achètent 15% d'articles supplémentaires les jours de pluie.

Pluie et tourisme

Philippe Caron
Directeur - Développement des affaires et service aux membres
Tourisme Chaudière-Appalaches
T. 418 831-4411 poste 270
pcaron@chaudiereappalaches.com
www.chaudiereappalaches.com

 

Toutes les actualités & reportages