Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Cette semaine dans nos villages: Irlande et Saint-Adrien d'Irlande!

Bienvenue dans la Municipalité d'Irlande!

 

 

 

 

 

 



Bienvenue à dans la Municipalité d'Irlande

Secteur touristique: Région de Thetford 

Population: 962 résidents

Superficie : 110,20 km2

Un joli village à découvrir le long du circuit de découverte des Chemins Craig et Gosford. On l'a nommé ainsi en l'honneur des ses premiers arrivants irlandais. L'économie compte essentiellement sur le secteur agricole et forestier et acéricole. Chaque printemps, dès la fonte des neiges toute la communauté s'active autour de la cabane à sucre.

Attrait: Alpaga Douceur D'Anges (Visite à la ferme)

L'historique du Canton d'Irlande et de son hameau Maple Grove en fait un lieu patrimonial d'exception qui a conservé sa signature ancestrale et dont la reconnaissance dépasse largement les limites de la communauté.

Les milieux humides d'Irlande forment un ensemble d'écosystème très particulier formé de plans d'eaux tels le Lac à la Truite et l'étang Stater inter-reliés par de nombreux ruisseaux et rivières toute en méandre dont la Bécancour, la rivière aux Pins et la rivière Larochelle. Ils ont été déclarés les meilleurs sites de biodiversité de tout Chaudière -Appalaches par des évaluations de potentiel d'un grand nombre d'organismes de conservation reconnus.

Des sites de conservation et d'observation de la faune aquatique et de reproduction de la tortue serpentine et de la tortue des bois sur l'Étang Stater et la rivière des Pins sont protégés par réglementation municipale.

Le territoire de la municipalité d'Irlande se situe au carrefour des chemins historiques Craig et Gosford donnant ainsi accès à une contrée de grande nature bucolique. Une corporation de développement Verte Irlande s'est donné comme mission de mettre de l'avant des projets écotouristiques en regard des ressources naturelles et humaines de la communauté.

Un peu d'histoire!

La colonisation du canton d'Irlande débute dans le hameau de Maple Grove appelé aussi Upper Ireland. Le tout premier pionnier fut Amos Hall, originaire du Massachusetts. Il était un ancien soldat et un ancien garde du corps du premier président des États-Unis George Washington.

Hall se rendait au lac à la Truite et venait pêcher occasionnellement à partir de 1804. Il délimite alors un premier emplacement où sera construit plus tard l'église anglicane. À ce moment, il avait déclaré cette phrase célèbre : «c'est ici entre ces deux piquets que je désire vivre et mourir!» Il s'installa définitivement dans la région en 1807 avec sa femme Marthe Straw et ses onze enfants.

Lac à la Truite

En 1839, la communauté construisit la première église anglicane Holy Trinity. Elle fut reconstruite en 1900.Au cours de l'été 2008, des travaux de restauration aux fondations, à l'enveloppe de la bâtisse et à la couverture seront effectués; la municipalité prévoit y réaliser une programmation d'activités culturelles. Le presbytère, construit en 1840, a conservé toute sa richesse architecturale et est devenu un gîte touristique convoité. Les méthodistes auraient construit quant à eux leur église vers 1839 sur le chemin Craig en amont du cimetière fondé en 1820 qui est toujours bien conservé; il est situé près de la rivière Thames (aujourd'hui Bécancour) près du pont Dinning.

Sise au croisement des chemins Craig et Gosford, la municipalité d'Irlande, fondée en 1855, a bénéficié tout au long du siècle de ce carrefour économique. Aujourd'hui, l'économie compte essentiellement sur le secteur agricole et forestier et acéricole. Chaque printemps, dès la fonte des neiges toute la communauté s'active autour de la cabane à sucre. Véritable paradis de l'érable, il n'y a pas une famille à Irlande qui n'est pas associé à la cueillette du précieux nectar.

St-Adrien-d'Irlande

Saint-Adrien-d'Irlande est une municipalité du Québec située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Constitué le 1er janvier 1873. ses résidents au nombre de 375 ont comme gentilé : Adrienirlandois, Adrienirlandoise.

Notre histoire en bref

Érection du canton

Pour bien se situer au sujet des origines de St-Adrien, il faut remonter à une date aussi éloignée que 1802. Cette date marque l'érection officielle du canton d'lreland dont la proclamation officielle fut faite le 20 août 1802.

Cette division du territoire en cantons s'est faite à un moment où il n'y avait encore personne d'établi sur le territoire. Tout au plus y trouvait-on des tribus sauvages qui venaient y séjourner à certaines périodes de I'année.

Le chemin de Craig

Pour comprendre réellement les mouvements de la colonisation dans le canton d'Ireland, il nous faut prendre en considération les routes et les cours d'eau qui étaient essentiels au développement. Et pour nous, le chemin de Craig a vraiment été le point de départ du développement de la région.

Origine

Le chemin Craig fut inauguré en janvier 1811. "Craig's road" devait son nom à Sir James Craig qui était gouverneur en chef et capitaine généralde la colonie depuis un peu plus de 3 ans. L'idée d'un chemin reliant Québec aux Cantons de l'Est n'était pas nouvelle car Joseph Frobisher, fondateur de la compagnie du Nord-ouest et chef des associés qui venait d'ouvrir le canton d'Ireland en avait fait déterminer le tracé quelques années plus tôt. c'est ce même Frobisher qui s'était vu concéder 11, 000 acres de terrain le 20 août 1902.

En 1805, un groupe de colons de la région de Richmond avait présenté une pétition au Parlement de Québec; ils demandaient des moyens de communication avec les autres parties de la province et la pétition fut acceptée le 6 septembre 1806. Le gouvernement d'alors n'avait pas l'argent nécessaire pour un tel projet et on offrit à des contracteurs des étendues de terrain le long du tracé de la route à la condition qu'ils y installent des colons le long de la dite route à raison d'un colon par mille de chemin. Cette offre n'étant pas considérée comme rentable, la route tant rêvée demeura à l'état de projet. C'est alors que commença le règne du gouverneur Craig. Avec son secrétaire Ryland et un dénommé Sewell, ils espéraient coloniser les Cantons de l'Est avec des protestants le plus tôt possible dans le but de les soustraire à la colonisation française et catholique.

Bonne visite d'Irlande!

Sarah Moore

Conseillère en communications 

Toutes les actualités & reportages