Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Patricia, raconte-nous une histoire! Ce mois-ci, le canot à glace : une invention québécoise!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Patricia, raconte-nous une histoire! Ce mois-ci, le canot à glace : une invention québécoise!

Avant de devenir une compétition sportive, le canot à glace a été un moyen de transport développé par les insulaires et les riverains du fleuve Saint-Laurent qui s'adaptaient aux conditions difficiles de l'hiver.

Canot à glace : une invention québécoise

 

 

 

 

 

 

Avant de devenir une compétition sportive, le canot à glace a été un moyen de transport développé par les insulaires et les riverains du fleuve Saint-Laurent qui s'adaptaient aux conditions difficiles de l'hiver. « Le canot à glace n'existe pas ailleurs, c'est une manifestation ancienne de notre patrimoine et qui est toujours vivante aujourd'hui. Le canot à glace fait partie de la culture québécoise et de notre patrimoine immatériel » (1)

 

Hommes hissant une embarcation sur la glace, Québec, 1863 de Cornelius Krieghoff. Source : Archives nationales du Canada R9266-920. 

Moyen de transport

Dans plusieurs municipalités le long du fleuve des canotiers utilisaient le canot à glace lorsque le fleuve n'était pas gelé et ne permettait pas le transport de marchandises. « Les traversées en canot étaient une seconde nature pour les insulaires qui pouvaient ainsi communiquer entre eux et la terre ferme. Les Lachance de l'île au Canot et les Pruneau de l'île Ste-Marguerite s'en servaient presque quotidiennement. L'arrivée du transport aérien en 1954 allait sonner le déclin de cette activité hivernale dans l'archipel. » (2)

 

« Avec l'arrivée de l'hiver, les insulaires remisaient leurs embarcations d'été et préparaient leurs gros canots plus aptes à affronter les glaces du fleuve. Même les femmes n'avaient pas peur de contribuer à l'effort. »    Source : Site internet Archipel de l'Isle-aux-Grues.

 

Compétition sportive

« La course en canot réapparaît en 1930, puis en 1931. Ces deux courses sont organisées par l'Association des sports d'hiver de Québec. » (3) « C'est dans le cadre de la renaissance du Carnaval d'hiver de Québec, en 1955, que la course de canot entre Québec et Lévis est réorganisée. Depuis 1955, la course a été tenue chaque année sans interruption, vers la mi-février. » (4)

 

« L'équipe Deslauriers en 1930 pilotée par le capitaine Alphonse Normand de l'île aux Grues, celle équipe a gagné la couse Lévis-Québec. Comme on peut le constater, les canotiers ne revêtent pas ici d'habits particuliers. » (5)   Photo : J.E.Livernois, Archives nationales du Québec, no. P560, S2, D134195, P1.

Toujours en évolution

Aujourd'hui, le canot à glace est surtout reconnu comme un sport de compétition mais cette embarcation prouve encore son efficacité lorsqu'il est question d'affronter les conditions particulières du fleuve St-Laurent en hiver. Le sauvetage réussi par des membres de la famille Lachance il y a quelques semaines à proximité de Montmagny, avec une embarcation moderne qu'ils ont eux-mêmes développer, le UMA-17 en est la preuve.

 

Patricia Côté, coordonnatrice

Accueil et information

 

Référence :

(1)     Virginie Gilbert, le placoteux.com, 28 mars 2012 « L'histoire des canots à glace racontée par Richard Lavoie. »

(2) Site internet Archipel de l'Isle-aux-Grues.

(3)(5) Richard Lavoie, Naviguer en canot à glace. Les Éditions GID, 2012

(4) Site internet de l'Association des coureurs de canot à glace.

Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française

Toutes les actualités & reportages