Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Cette semaine dans nos villages : Saint-Just-de-Bretenière

Bienvenue à St-Just-de-Bretenière

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à St-Just-de-Bretenière!

Population: 751

Secteur touristique : Côte-du-Sud

La municipalité de Saint-Just-de-Bretenières est située en bordure de la frontière américaine. Les amateurs de plein air prendront plaisir à découvrir la vingtaine de km de sentiers pédestres et le parcours cyclable de 15 km faisant partie du réseau du Parc régional des Appalaches. Accessibles à tous, ces sentiers sont dotés de panneaux d'interprétation et d'infrastructures d'accueil. Vous découvrirez la rivière Daaquam et le mystérieux phénomène des tourbières. Un mirador vous permettra d'observer la faune et la flore en toute quiétude et vous pourrez accéder à une borne délimitant la frontière canado-américaine. Durant la belle saison hivernale, en plus de pouvoir parcourir les sentiers en raquettes, il sera possible pour les visiteurs de pratiquer une toute nouvelle activité, la trottinette des neiges. De plus, Villégiature et Pourvoirie Daaquam vous offre une gamme d'activités variées à pratiquer à n'importe quel moment de l'année. On vous invite à l'auto-cueillette des bleuets.

Pricipaux attraits:

Villégiature & Pourvoirie Daaquam

 Un peu d'histoire

Historique

La Municipalité, déjà sous le patronage de «Saint-Just», en l'honneur d'un enfant de 13 ans martyrisé en Espagne, en l'an 304, se voit ajouter par le Cardinal Bégin, archevêque de Québec, «de-Bretenières» en souvenir de Just, prêtre missionnaire français martyrisé en Corée en 1866.

En 1915, on assiste à l'arrivée des premiers colons à Saint-Just-de-Bretenières. C'est également au cours de cette même année qu'une ligne de chemin de fer est érigée et que la scierie de Monsieur Édouard Lacroix se bâtit à Daaquam. La naissance et le développement de la Municipalité de Saint-Just-de-Bretenières sont reliés directement à l'importance économique de l'industrie forestière. Le feu a souvent visité la paroisse pendant les années 20, le moulin de «Price Brothers» a été ravagé par les flammes durant cette période, tout comme l'école de Daaquam et l'église. Après une première crise économique, on assiste au cours des années 40 à une expansion des services, tels : ouverture d'un couvent, fondation de la Caisse, reconstruction pour une seconde fois de l'église, installation de l'électricité et de l'éclairage de rues. Les années 50 sont, quant à elles, marquées par l'ouverture de chantiers du côté américain entraînant une forte reprise économique. L'industrie forestière reprend sa place et plusieurs entrepreneurs construisent des moulins à St-Just. On continue de se pourvoir de services au cours des années qui ont suivi, de telle sorte que le service de protection contre les incendies s'est consolidé à partir de 1964. En 1968, une école secondaire a été construite et on a ouvert un bureau des postes en 1967. Dans les années 70 et suivantes, la Municipalité continue de se développer et de dispenser des services à la population par la construction d'une salle communautaire, l'apport d'un réseau d'aqueduc et d'égout pour les résidants du Village ainsi qu'un réseau d'égout pour ceux du secteur Daaquam. Nous avons procédé à l'aménagement d'un parc, d'une halte routière, d'une aire de pique-nique au bord de la rivière Daaquam, d'un terrain de balle, d'un terrain de tennis, de sentiers pédestres et de pistes cyclables. L'implication de plusieurs citoyennes et citoyens rend notre milieu très actif et dynamique car certains se consacrent à la sécurité en étant pompiers volontaires alors que d'autres s'impliquent dans la réalisation de projets divers.

Encore aujourd'hui, l'exploitation de cette richesse naturelle qu'est le bois, demeure l'activité principale. Le secteur industriel est très actif et toujours en développement, il compte plus de 300 emplois.

Nous sommes fiers de nos parents et grands-parents qui ont travaillé à l'essor de notre Municipalité et à faire d'elle :

Bonne visite à St-Just-de-Bretenière

Sarah Moore

Conseillère en communications et relations publiques 



Toutes les actualités & reportages