Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Cette semaine, dans nos villages : Beaumont

Cette semaine, direction Beaumont dans Bellechasse!

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Beaumont!

Population: 2420

Secteur: Bellechasse

Au coeur d'un paysage valonné aux airs romantiques, Beaumont « Témoin de l'époque seigneuriale », avec ses maisons d'inspiration française, ses chapelles de procession et son église (1733), témoigne du riche passé de la région. C'est sur la porte de l'église Saint-Étienne que fut affichée la proclamation de Wolfe décrétant la chute de la Nouvelle-France en 1759.

Histoire du village de Beaumont

Beaumont reflète bien le mode de vie qui prévalait sur la Côte-de-Bellechasse jusqu'au XIXième siècle. Le patrimoine bâti religieux, résidentiel et agricole y est abondant et bien conservé.

Des rives du Saint-Laurent jusqu'au premières montagnes appalachiennes, cette partie du territoire se distingue par ses espaces verts, son village pittoresque qui est parmi les plus remarquables du Québec.

C'est au coeur de ce paysage vallonné aux airs romantiques que Beaumont est témoin de l'époque seigneuriale avec ses maisons d'inspiration française, ses chapelles de procession et son église (1733), témoignage du riche passé de la région. C'est sur la porte de l'église Saint-Étienne que fut affichée la proclamation de Wolfe décrétant la chute de la Nouvelle-France en 1759.

UN VILLAGE TOUT EN COURBES ...

Le centre de Beaumont possède un caractère bien particulier. Le chemin de Domaine traverse le village en suivant le cour sinueux de la falaise. À chaque courbe, un nouveau paysage se dessine. Le promeneur découvre que plusieurs maisons sont implantées de biais par rapport au tracé routier. L'orientation de ces résidences est définie en fonction du découpage cadastral établi par le système seigneurial. Les lots s'alignent perpendiculairement aux anses, elles mêmes souvent obliques par rapport au fleuve. Une merveilleuse perspective s'offre à nous en arrivant de l'ouest. À l'approche du pont du village, l'axe visuel se termine directement sur la belle façade de l'église Saint-Étienne.

AU FIL DES SIÈCLES, LES MAISONS SE TRANSFORMENT ...

On retrouve à Beaumont une quinzaine de maisons de style normand datant du XVIIIième siècle en bon état de conservation. D'autres belles maisons, un peu plus récentes, illustrent l'évolution de l'architecture résidentielle au pays. Le style s'ajuste à la suite de l'expérience climatique acquise à l'Île d'Orléans.

Centre d'interprétation de Beaumont

Situé dans le vieux presbytère construit en 1721, le centre d'interprétation abrite un panneau commémoratif relatant les grands moments de l'histoire de Beaumont.

Pour les amateurs d'art, une galerie, située dans le centred'interprétation, expose des artistes de la région.

L'église est ouverte tous les jours pendant l'été et le centre d'interprétation est accessible pendant les heures d'ouverture de la bibliothèque. Pour réservation et information (418) 837-2658.

Parcours patrimonial

On retrouve à Beaumont une quinzaine de maisons de style normand datant du XVIIIième siècle en bon état de conservation. D'autres belles maisons, un peu plus récentes, illustrent l'évolution de l'architecture résidentielle au pays. Le style s'ajuste à la suite de l'expérience climatique acquise à l'Île d'Orléans.

LE DOMAINE SEIGNEURIAL:
135, chemin du Domaine. Le manoir date du XVIIIième siècle. Son toit actuel a été restauré pour reprendre sa forme d'origine par son propriétaire, Monsieur Rosaire Saint-Pierre. En effet, le toit était composé de mansardes en 1910 et 1979, probablement pour faire plus de place à l'étage.

LA CHAPELLE SAINTE-ANNE:
79, chemin du Domaine. Chapelle de procession construite en pierres vers 1800. De cet endroit, on observe un alignement de résidences à l'approche de l'église. Jadis une statue en bois du sculpteur Louis Jobin couronnait le toit.

LA GRANGE-ÉTABLE BOURGET:
69, chemin du Domaine. La présence de cette bâtisse au coeur du village nous rappelle l'importance qu'avait jadis l'activité agricole à Beaumont. Sa construction date de la deuxième partie du XIXième siècle.

ANCIEN MOULIN À EAU DU VILLAGE:
80, chemin du Domaine. Ce moulin à scie était actionné hydrauliquement par l'eau du ruisseau de l'Église.

LA CHESNAIE:
Située au 6, boulevard Mercier, cette ancienne maison bourgeoise date de la deuxième moitié du XIXième siècle.

LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE LUC-LACOURCIÈRE:
64, chemin du Domaine. Premier presbytère de la paroisse de Saint-Étienne-de-Beaumont, il fut construit en pierres en 1722. Il constitue le plus vieux vestige de presbytère sur la rive-sud de Québec. Témoin du passé, ce vestige a été sauvegardé par le Comité de promotion du patrimoine de Beaumont.

LE PRESBYTÈRE:
60, chemin du Domaine. Érigé en 1855, il est venu remplacé le vieux presbytère de 1722 situé tout près.

L'ÉGLISE SAINT-ÉTIENNE-DE-BEAUMONT:
En 1721, l'intendant Begon ordonne aux
paroissiens de Beaumont la construction d'une nouvelle église de pierres pour remplacer la vieille en bois. Elle est ouverte
au culte en 1733. À la suite d'une tempête en février 1922 qui fit tomber le clocher, on en profite pour rallonger l'église de seize
pieds, ce qui fait disparaître le portique en bois. En 1759, la flotte du Général Monkton stationnée à Beaumont, a habité dans l'église. On raconte qu'à son départ, Montgomery promena sa torche incendiaire sur le temple. Mais il n'y eut que la porte de calcinée.

MAISON PATRY:
37, chemin du Domaine. Cette maison serait la plus ancienne du village. Construite en pièces sur pièces, elle daterait du XVIIIième siècle.

MAISON MORENCY:
29, chemin du Domaine. Elle existe depuis 1837.

CHAPELLE DE LA SAINTE-VIERGE:
34, chemin du Domaine. Cette chapelle fut bâtie en bois en 1719 puis reconstruite en pierres en 1740. Cette chapelle de procession à l'est de l'église est classée monument historique.

MAISON TURGEON:
295, route du Fleuve. Habitation rurale construite en pin, pièces sur pièces entre 1700 et 1720.

MAISON TRUDEL:
Sise au 193, route du Fleuve, cette maison est une habitation paysanne à pavillon ou à « quatre eaux » de type normand. Construite vers 1730, en pièces sur pièces lambrissées de planches verticales chaulées et crépis sur picotis de chevillettes en bois. Du foin de mer sert de calfeutrage entre les pièces de bois. Elle fut classée monument historique par un arrêté ministériel en 1970.

MAISON LUC-LACOURCIÈRE:
Cette magnifique demeure du XVIIIième siècle est sise au 148, route du Fleuve. Elle fut habitée pendant de nombreuses années par l'ethnologue Luc-Lacourcière qui laissa son nom à l'actuelle bibliothèque municipale. Professeur à l'Université Laval et un pionnier de l'étude du folklore canadien, il s'est mérité plusieurs prix honorant son travail. Monsieur Lacourcière est décédé en 1989.

MAISON JOSÉPHINE-LACOURCIÈRE:
144, route du Fleuve, construite au XVIIIième siècle.

MAISON HEARN:
100, route du Fleuve. C'est dans cette magnifique résidence en pierres du XVIIIième siècle que le célèbre historien et archiviste Pierre-Georges Roy vécut pendant plusieurs années. Parmi ses principaux écrits, mentionnons « L'Histoire de Beaumont ».

MAISON GUAY:
Située au 76, route du Fleuve, cette belle maison en pierres date du début du XIXième siècle. Elle constitue un bel exemple de ce qu'il est convenu d'appeler " la maison québécoise ".

MOULIN DE BEAUMONT:
Situé à l'entrée est de la paroisse, le moulin, avec toiture à mansardes, fut construit en 1821 au sommet de la chute à Mailloux. L'édifice compte trois étages et un grenier avec des fondations en maçonnerie. Le moulin a été restauré par le docteur Arthur Labrie. Les visiteurs peuvent se procurer de la farine moulue sur place, ainsi que du pain et des muffins. Une aire de pique-nique et un café-terrasse ont été aménagés près de la boulangerie.

MAISON GOULET:
220, chemin St-Roch. Construite au début du XIXième siècle.

MAISON LABRIE:
440, chemin Ville-Marie Est. Construite au XVIIIième siècle.

  Bellechasse    

 

Nous vous souhaitons une belle visite de Beaumont et de nombreuses découvertes !
Pour plus d'informations:


Sarah Moore
Conseillère en communications et relations publiques
Tourisme Chaudière-Appalaches
800, autoroute Jean-Lesage
Saint-Nicolas (Québec) G7A 1E3
T. 418 831-4411 poste 240/ 418 569-1705
F. 418 831-8442
smoore@chaudiereappalaches.com 

Toutes les actualités & reportages