Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Confirmation d'une nouvelle espèce, la tortue peinte, identifiée au parc national de Frontenac!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Confirmation d'une nouvelle espèce, la tortue peinte, identifiée au parc national de Frontenac!

Récemment, Mehdi Daoudi, garde-parc naturaliste au parc national de Frontenac, a confirmé la présence de la Chysemys picta marginata communément appelé «tortue peinte». Cette découverte fait suite à de nombreux inventaires infructueux effectués aux cours des dernières années sur le territoire du parc national de Frontenac, afin de confirmer la présence d'une ou de plusieurs espèces de tortues.

Confirmation d'une nouvelle espèce, la tortue peinte, identifiée au parc national de Frontenac!

Récemment, Mehdi Daoudi, garde-parc naturaliste au parc national de Frontenac, a confirmé la présence de la Chysemys picta marginata communément appelé  «tortue peinte».  Cette découverte fait suite à de nombreux inventaires infructueux effectués aux cours des dernières années sur le territoire du parc national de Frontenac, afin de confirmer la présence d'une ou de plusieurs espèces de tortues.   Désormais, cette nouvelle espèce répertoriée s'ajoute à la liste des 18 espèces d'amphibiens  et reptiles ainsi que des 285 vertébrés précédemment identifiés au parc!

Bien que la «tortue peinte» soit la plus commune dans le Sud du Québec, elle est difficile à observer.  Diurne, elle est facile à repérer quand elle s'expose au soleil sur les troncs, les roches ou d'autres objets émergeant de l'eau.  Les tortues et ce comme tous les reptiles, sont des ectothermes.  Elles peuvent agir alors volontairement sur leur température en s'exposant aux rayons solaires, en prenant contact avec une surface chaude, ou encore en recherchant l'ombre.   On reconnaît la «tortue peinte» à sa carapace lisse et foncée et aux rayures de son corps.  La tête est rayée de jaune tandis que le cou, les pattes et la queue sont rayés de rouge.

 Pour les amants de la nature, il est bon de savoir que si  vous avez le privilège d'observer une tortue, prière de ne pas la déranger puisqu'elle est peut-être en train de pondre!  Eh oui, les femelles choisissent fréquemment des sites de ponte près de l'eau dans différents substrats incluant le gravier, le sable et le terreau où elles pondront jusqu'à 50 œufs. 

En conclusion, en plus de la «tortue peinte», deux autres espèces (la tortue serpentine et la tortue des bois) sont susceptibles d'être retrouvées au parc selon l'aire de répartition des espèces québécoises... c'est donc un rendez-vous afin de découvrir ou redécouvrir le parc national de Frontenac!     

Cet été, vivez le parc national de Frontenac!

Toutes les actualités & reportages