Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Le Musée de l'aviation à Sainte-Marie ouvrira ses portes demain le 22 juin!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Le Musée de l'aviation à Sainte-Marie ouvrira ses portes demain le 22 juin!

Une exposition temporaire retiendra l'attention cette année, c'est le 100e Anniversaire du passage du premier vol d'avion au-dessus de Montréal par Jacques de Lesseps, fils de Ferdinand de Lesseps qui a construit les canaux de Suez et de Panama.

Le Musée de l'aviation à Sainte-Marie ouvrira ses portes demain le 22 juin!

Le Musée de l'aviation, situé au 640 Notre-Dame sud, (sur le site de la Maison Dupuis) à Sainte-Marie, en Beauce, ouvrira ses portes mardi prochain, le 22 juin 2010.

Créée en 1982, la Société historique de la Nouvelle-Beauce qui a procédé à l'aménagement du nouveau musée et qui s'occupe de l'accueil des visiteurs, avait comme objectif de départ de rassembler et de conserver le patrimoine de Sainte-Marie et des environs.  « C'est en travaillant dans les archives que l'on a découvert que 7 pilotes, pionniers de l'aviation civile, étaient natifs de Sainte-Marie » mentionne Pauline Vachon, une bénévole qui s'est acharnée à rendre cela accessible aux visiteurs.  C'est ainsi qu'en 1987 prenait forme l'exposition sur les pionniers de l'aviation à l'intérieur de la Maison Dupuis, bâtisse ancestrale acquise la même année par la société. 

Pendant près de 20 ans, l'exposition sur l'aviation fut partagée entre deux locaux non adaptés, soit le premier plancher exigu de la Maison Dupuis et la vieille grange. « Il était devenu crucial d'aménager des lieux permanents » mentionne Pauline Vachon.  L'option d'installer un hangar neuf a été choisie après plusieurs consultations d'instances compétentes. Suite à de nombreuses démarches, le 30 octobre 2009, la Société historique de la  Nouvelle Beauce a reçu une subvention lui permettant d'ériger un nouveau bâtiment à la place de l'ancienne grange.

 En novembre dernier, la vieille grange a été démolie et récupérée par un passionné d'architecture qui l'a rebâtie pièce sur pièce sur son terrain privé.  En décembre, la firme HONCO a installé sur l'ancienne base de ciment, la nouvelle bâtisse préfabriquée et avant Noël, l'extérieur était complété; il ne restait plus que les fenêtres à poser.  Depuis janvier, l'intérieur a commencé à prendre forme et le choix de l'installation d'un chauffage radiant permettra d'ouvrir à l'année le Musée de l'aviation. 

Le contenu de l'exposition sur l'aviation a été rendu possible en contactant les familles, Vachon, Fecteau et Faucher.  Monsieur Thomas Fecteau, qui fait partie du Conseil d'administration, est toujours disponible pour relater les faits saillants de sa vie d'aviateur.  Il a d'ailleurs écrit le livre ‘Au-delà du 48e Parallèle', qui expose très bien les motivations et les étapes qui l'ont mené à cette carrière. 

Une exposition temporaire retiendra l'attention cette année, c'est le 100e Anniversaire du passage du premier vol d'avion au-dessus de Montréal par Jacques de Lesseps, fils de Ferdinand de Lesseps qui a construit les canaux de Suez et de Panama.  En septembre 1909, Jacques de Lesseps s'initia au pilotage sur un monoplan de Louis Blériot et devint le premier pilote à voler et à atterrir de nuit au mois de décembre de la même année. Peu après, il reçut son brevet de pilote.  Le 21 mai 1910, il devint le deuxième pilote (près d'un an après Blériot) à traverser la Manche et gagna le prix Ruinart attaché à cet exploit, Blériot n'ayant pas correctement rempli les conditions du concours. Peu après, il gagna l'Amérique du Nord et devint le premier pilote à survoler Montréal le 2 juillet 1910, puis Toronto le 13 juillet de la même année.  Sous peu, vous pourrez voir la maquette de l'avion qu'il pilotait pour survoler Montréal, soit le Blériot XI qui sera exposée en permanence au Musée de l'aviation.

Toutes les actualités & reportages