Reportages & articles

Vous êtes ici

      • Le patrimoine religieux de Saint-Joseph en vedette à Second regard.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Le patrimoine religieux de Saint-Joseph en vedette à Second regard.

La diffusion de l'émission Second regard à laquelle la Société du patrimoine des Beaucerons a participé aura lieu dimanche prochain le 31 janvier à 13 h 30 à la chaîne de Radio-Canada et en reprise à RDI le soir même à 22 h 30.

Le patrimoine religieux de Saint-Joseph en vedette à Second regard.

La diffusion de l'émission Second regard à laquelle la Société du patrimoine des Beaucerons a participé, au sujet du grand catafalque de Saint-Joseph, aura lieu dimanche prochain le 31 janvier à 13 h 30 à  la chaîne de Radio-Canada et en reprise à RDI le soir même à 22 h 30.

 Ce reportage a été effectué par le journaliste-réalisateur, Jean Robert Faucher. « On parle beaucoup de conservation et de mise en valeur du patrimoine religieux au Québec. On tient présentement de grands inventaires de la mémoire immatérielle et matériel dans les églises et communautés religieuses, mais il existe aussi des témoins importants de nos rites passés qui sont en voie de disparition. En Beauce, des paroissiens de St-Joseph ont restauré un objet funéraire unique au Québec, un catafalque à baldaquin qui servait autrefois aux funérailles de première classe. Mais il existe aussi d'autres objets funéraires menacés de disparition. Ce patrimoine funéraire, témoin de rites aujourd'hui disparus, est-il menacé, faut-il le mettre en lumière ou tout simplement l'oublier », note le synopsis du reportage.

Ce n'est pas la première fois qu'on s'intéresse au patrimoine religieux de Saint-Joseph. Un musée montréalais, Château Dufresne, spécialisé en arts décoratifs avait présenté l'an dernier une exposition Le patrimoine funéraire, un héritage pour les vivants. On retrouvait d'ailleurs le fameux catafalque.

Selon André Carrier, directeur de la Société, les catafalques sont rares aujourd'hui. Saint-Joseph en possède même deux dont qui a servi jusqu'en 1969. Au Québec, ces catafalques ont été utilisés de 1850 à 1950. Souvent mal entreposés par les églises, ils se sont détériorés avec le temps. Certains ont été démantelés puis vendus à des antiquaires. Il raconte que les familles aisées louaient le catafalque à la Fabrique pour les funérailles.

Source: Jean-François Fecteau

             Enbeauce.com

Toutes les actualités & reportages